Silence de l'effroi...Silence du recueillement.

par poutouxvero.over-blog.com  -  14 Novembre 2015, 10:37  -  #Atout humanité

Silence de l'effroi, comme si nos corps étaient aussi criblés d'impacts, éclaboussés par le sang versé. Les mots devant l'absurde, devant cette folie qui surgit, qui touche le Sacré de la vie, ne viennent pas, et un immense frisson me parcourt.
Colère qui pulse, qui voudrait pouvoir agir, tentation de la rage pour répondre. Comme elle est légitime cette colère! Choix que nous pouvons faire d'en prendre conscience, de la sentir mais de la laisser se transformer par ce sentiment de communion avec tous ceux qui sont morts, leurs familles, ceux qui sont blessés. La vie bascule... Toutes nos certitudes, nos routines, les gestes habituels sont interrogés. Où est l'essentiel?
Que se passe-t-il donc pour que ces immersions répétées, médiatisées en direct de la folie qui survient n'arrivent pas à vraiment nous réveiller? Combien encore de drames successifs nous faudra--il pour qu'ensemble nous décidions de toujours privilégier la Vie, pour cesser de préférer la fin aux moyens destructeurs des personnes.
Dans chacune de nos vies, combien d'atteintes invisibles avons-nous porté à nos proches, dans nos cercles relationnels? Ne nourrissent-elles pas aussi, en secret, cette folie guerrière qui peut se mettre en mouvement servie depuis toujours par l'intelligence humaine, qui sait se montrer si experte. Sommes-nous condamnés à cette spirale sans fin? Celle portée par ce grand soleil noir nourri de toutes les exclusions, de tous les non dialogues, de toutes les blessures invisibles que nous nous infligeons mutuellement.
Pouvons -nous rester dans ce questionnement-là ? Non, il nous faut aussi regarder et sentir que ces moments cruels nous rapprochent et nous font agir simplement, nous font dépasser nos peurs. Cette nuit, dans Paris, les portes se sont ouvertes pour offrir un abri; l'émotion partagée est là; dans ce dépouillement, nous sommes vrais.

Silence de l'impuissance. Silence de la communion en humanité, silence du recueillement pour se relier en soi et à chacun, à ce grand mystère de la Vie qui nous habite.

Soulages, P.Broux de noix

Soulages, P.Broux de noix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Sylvie 15/11/2015 15:13

Nous avons plus que jamais besoin de la main de nos proches et de celle de nos amis pour que tous unis nous fassions en sorte absolument que la Vie soit la plus forte...bravo pour ce texte reflet du chaos qui nous habite en ce lendemain meutrier.

FOREST HRéussir 15/11/2015 11:58

Bravo pour ce beau texte quir reste un hymne à la Vie

Robert Forest Hadica Reussir

mariejo 14/11/2015 12:40

Tes mots me touchent, merci d'ouvrir une réflexion essentielle et porteuse de vie.