Elle est là

par poutouxvero.over-blog.com  -  10 Octobre 2010, 22:10  -  #Atout humanité

Tous les matins et aussi le soir quand je repars, elle est là, à même le sol. Assise par terre, avec son duvet sur les épaules, quelques fois il y a  des restes de nourriture. elle regarde au loin, ne fait pas la manche et semble attendre infiniment ou je ne sais. Je voudrai lui parler mais je n'ose pas. Que dire ?  Maintenant je revois son visage, je la reconnaitrai  où qu'elle soit. La semaine dernière elle avait des chaussures qui semblaient neuves. Elle a peut être pu aller dans un foyer quelque temps, se laver et revenir avec des habits plus propres.
En fait ce qui est difficile c'est de  reconnaitre son propre malaise intérieur, son incapacité à pouvoir faire quelque chose. Je râle intérieurement contre notre belle société, mais j'en fais partie aussi !

Elle est digne dans sa posture de veilleuse des rues, dans ce qu'elle provoque en  moi comme une pensée qui est là dans un coin de ma tête et comme un mal de coeur. Allez je vais lui parler, lui demander son prénom...et cesser de fuir. Comme je n'aime pas ces stigmates de l'injustice, de la souffrance , de la pauvreté; et mon oubli , mes propres "belles" occupations qui me font poursuivre mon chemin avec ce noeud au coeur de moi.

Elle est là, elle est digne, elle EST.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Peter 21/10/2010 11:00


Une écrivaine Byron Katie, a écrit dans une de ces livres ou articles la phrase suivantes:

"Never fight reality, you will allways, but really always loose."

Une phrase qui me boulverse encore aujourd'hui, mais je resent quelque part elle a tout à fait raison au fond. On met tellement d'énergie pour 'battre la réalité' parce qu'on l'accepte pas.


Peut être c'est important de trouver la moyenne et flexibilité de co-opérer avec la réalite?